Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sur la route du social... en Belgique !

Publié le par Epain Jessica

Sur la route du social... en Belgique !

* Bonjour Claudine* peux tu nous parler de ton expérience en Belgique, tout d'abord pourquoi travailler comme assistante sociale là-bas ?

Je suis belge et je vis en Belgique depuis que je suis née donc travailler en Belgique me semblait tout à fait logique.

J’ai décidé de faire assistante sociale car j’ai toujours voulu « aider » les gens. J’ai toujours aimé le contact humain et mes parents sont dans le social aussi, cela a surement influencé mon choix.

 

* Es-tu originaire de là-bas ? Ton école était-elle là-bas ?

Oui, je suis belge. Mon école (HEH Condorcet) se trouve à Marcinelle, non loin de chez moi (Leernes). J’ai été diplômée en juin et je suis actuellement en contrat de remplacement depuis le 18 juillet dans le secteur de l’aide à la jeunesse.

 

* Comment se passe le cursus en Belgique ?

Pour faire assistante sociale, il faut aller à la Haute École et c’est un cursus de trois années (3 blocs comme on dit maintenant). Une fois qu’on est diplômé, on obtient un « bachelier : assistant social ». C’est comme des études universitaires sauf que nous n’avons pas de master. Mais nous pouvons continuer un master dans la branche que nous souhaitons (je continue d’ailleurs en sciences de l’éducation).

En première bachelier, on a des stages de 2 x 2 semaines. Ce sont des stages d’observation et généralement on prend un secteur qui ne nous plaît pas plus que ça puisqu'en 2e et 3e on doit choisir le secteur dans lequel on souhaite travailler plus tard.

En 2e et 3e on choisit un secteur (j’ai pris l’aide à la jeunesse) et on effectue 2 années de stage dans une même institution (4 mois en 2e et 5 mois en 3e année).

En 2e année nous avons stage du mercredi au vendredi et les lundis et mardis nous allons en cours. En 3e année c’est du temps plein.

Maintenant cela dépend des écoles. La HELHA, par exemple, ne procède pas de la même manière que Condorcet.

 

* Dans quel type de structure travailles-tu ?

Je travaille dans un Service de Placement Familial. Nous sommes mandatés par le Service d’Aide à la Jeunesse et le Service de Protection Judiciaire.

 

* Quel type de public accompagnes tu ? Quel âge ? Quel profil ?

Cette institution s’occupe de jeunes allant de 0 à 18 ans (filles et garçons). Ce sont des jeunes qui ne vivent pas dans un milieu sain pour évoluer correctement. Il est donc préférable de les placer dans d’autres familles (généralement ce sont les grands-parents mais cela peut-être des personnes lambdas qui passent alors par plusieurs étapes et procédures psy, etc. avant d’être sélectionnées).

 

* Et as-tu vu des différences entre la France et la Belgique dans l'intervention sociale, le secret professionnel par exemple ? La notion de distance ? Les problématiques sociales sont-elles les mêmes ?

J’ai eu la chance de partir une semaine à Perpignan (66) afin de rencontrer d’autres professionnels, un autre mode de fonctionnement. Les problématiques sont identiques ainsi que les notions de distance, secret professionnel, etc. La seule différence que j’ai pu voir est qu’il y a beaucoup de bénévolat en France. Ici, nous n’avons pas cela.

 

* En termes de problèmes sociaux remarques tu des différences ? 

Je n’ai pas remarqué de différences, maintenant cela ne veut pas dire qu’il n’y en a pas.

 

* Penses-tu travailler un jour en France ?

Je ne pense pas, je connais bien le système français et je n’ai pas envie de me réadapter à un autre système. Et puis j’adore la Belgique.

 

* Penses-tu que le travail social est plus difficile en Belgique qu'en France ?

Non, je ne pense pas. Je pense que nous vivons les mêmes problématiques. Maintenant il faut voir au niveau des aides octroyées etc. et je ne m’y connais pas. Par contre, en Belgique, nous avons un bon système de sécurité sociale, etc.

 

* Pour toi, quel est le rôle de l'assistant social en Belgique, est-il différent  ? 

Je ne pense pas qu’il soit différent et cela dépend des secteurs. Mais nous accompagnons les personnes à retrouver une vie digne. Je pense que c’est le même en France.

 

* Quelle est la possibilité pour un Assistant de service social de trouver un emploi en Belgique ?

Il y a beaucoup de secteurs dans lesquels nous pouvons travailler (hôpitaux, CPAS, logement, aide à la jeunesse, prison, entreprise, maltraitance, addictions, sans-abri,…). Ce n’est pas le travail qu’il manque. Par contre, nous privilégions souvent des secteurs donc il faut avoir la chance de trouver dans ce secteur.

 

* Quels conseils donnerais-tu aux jeunes diplômés qui souhaitent travailler en Belgique ?

S’informer sur les législations belges et sur le mode de fonctionnement belge. Après, je n’ai pas d’autres conseils, je pense qu’il y a de nombreuses similitudes.

 

*Prénom Changé

*Propos recueillis par EPAIN Jessica

 

Commenter cet article